Ahawo Eya Sopi Kafui

Formation à la recherche en Biologie Végétale appliquée au développement sanctionnée par un DEA à la Faculté Des Sciences (FDS), Université de Lomé (UL) Togo. Spécialiste en microbiologie du sol.

Environnementaliste et spécialiste en agroforesterie tropicale et gestion écologiquement rationnelle des déchets et ; formatrice en genre et gestion intégrée des ressources en eau et changements climatiques.

Chargé d’études à la division lutte contre les changements climatiques, nous avons une connaissance des décisions des conférences des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) j’ai suivi de bout en bout le processus de préparation depuis la 2éme communication nationale du Togo sur les changements climatiques. Experte nationale pour le secteur AFAT.

J’ai suivi avec succès la « Formation de 200 femmes négociatrices des pays francophones en développement, en préparation des futures sessions de négociations internationales sur le climat » organisée par l’IFDD.

Je suis membre du Cluster francophone, membre de la Communauté des praticiens sur les MRV climatiques, membre du groupe de discussion sur la transparence dans les secteurs de l’agriculture et de l’utilisation des terres.

Point focal de l’ODD 11.6.2 relatif à la « qualité de l’air dans les villes ». Membre du comité de pilotage du projet de renforcement des capacités institutionnelles de la Coalition pour le Climat et l’Air pur (CCAC) dans le cadre de l’initiative de soutien à l’élaboration d’un plan d’action national visant à réduire les polluants climatiques de courte durée de vie de l’initiative (SNAP).

Point focal de la Convention de Bamako Contribution à la mise en œuvre des Conventions de Bamako et de Bâle, maîtrise du processus de notification de mouvement des déchets dangereux ; négociatrice internationale dans le domaine des produits chimiques et déchets dangereux.

Experte en logistique et évènement sur le projet 35 « Gestion des déchets chimiques et biologique sur la façade atlantique de l’Afrique » financé par l’UE.

Chargée du suivi du projet de décontamination des terres contaminées aux hydrocarbures de la Société Togolaise de Stockage de Lomé (STSL) par ENVIPUR.

Formatrice en changements climatiques, gestion des déchets, genre et développement de l’Association des femmes du ministère en charge de l’environnement (AFME) et de l’Association des Femmes Africaines pour la Recherche et le Développement (AFARD – Togo) à Lomé.